De superbes clichés de paysages pour un beau livre de photos de vacances

paysage paradisiaque

Le livre des photos de vacances est un support à la fois beau, pratique et durable pour mettre vos meilleurs souvenirs en valeur. Mais malgré les performances des imprimantes, un beau livre photo commence par de beaux clichés. Et puisque vacances est souvent synonyme de découverte, les photos de paysages sont inévitables. Cet article vous livre les fondamentaux pour des captures de paysages exceptionnelles.

 

Le point de vue idéal

 

Quand vous voyez un panorama grandiose devant vos yeux, ne vous précipitez pas sur votre appareil pour prendre un cliché rapide avant de poursuivre votre route. En tant que vrai photographe, vous devrez prendre du temps pour offrir à ce magnifique paysage une photo digne de lui.

 

Pour trouver cet emplacement parfait dans une région que vous ne connaissez pas, renseignez-vous avant de partir. Consultez les sites de voyage, lisez les forums où d’autres passionnés vous recommandent des endroits. Portez ces indications sur votre carte, vous aurez moins de mal à vous repérer une fois sur place.

 

Le moment venu, comparez les différents endroits suggérés. En règle générale, les localisations en hauteur sont préférables, évitant à votre photo un rendu plat et commun. Vous élever de quelques dizaines de mètres suffit pour une composition originale.

 

D’ailleurs, si vous voulez vous démarquer des millions de visiteurs qui ont déjà immortalisé le site sous le même angle, vous aurez intérêt à faire preuve de créativité. Sans compter que les points partagés sur Internet et par les guides sont presque toujours envahis de touristes qui risquent de vous gêner, voire de gâcher votre image. Vous marcherez peut-être plus longtemps ou grimperez ou voire de prendre le risque de marcher sur un chemin non balisé, mais le résultat sera… à la hauteur.

 

 La bonne composition

 

Après tous ces efforts, la composition va jouer un rôle prépondérant. Le sujet est vaste, mais il existe quelques techniques essentielles.

 

L’objectif grand-angle est recommandé pour englober toute la scène et le trépied vous sera précieux pour un maximum de précision. Pour renforcer la dynamique de la photo, incluez un premier plan le plus proche possible, par exemple une partie du sol en vous situant à hauteur d’homme, à l’exception du niveau du niveau de la mer, qui requiert un point de vue proche du sol. Sans premier plan, ou s’il est inintéressant, zoomez au téléobjectif sur un détail, plus accrocheur qu’un plan large.

 

Le ratio d’aspect de l’image et l’orientation du cadre sont également importants. Testez les différentes possibilités. Pour éviter l’effet de vide à l’horizontale, pensez au shooting vertical, qui donne la place belle au premier plan (même assez éloigné), accentuer l’effet de perspective ou intégrer des éléments de contexte.

 

La qualité de la lumière

 

À toute heure, vous pouvez faire de jolies photos de paysages, mais si vous cherchez à exprimer une émotion puissante, la « bonne » lumière est un élément crucial. Les pros connaissent bien les « golden hours », qui précèdent le lever et le coucher du soleil. Douce et chaude, la lumière fait parfaitement ressortir les paysages, à condition de ne pas photographier avec le soleil en face. Si vous voulez absolument une photo en direction du soleil, choisissez « l’heure bleue », juste avant que le soleil se lève ou se couche.

 

En voyage, The Photographer’s Ephemeris est un outil indispensable pour connaître les heures précises de lever et de coucher. Soyez sur les lieux un peu avant afin d’avoir le temps de vous installer et d’être là à la minute précise où les ombres se dissipent et la lumière, bien placée.

 

Petites astuces : la lumière très intense du midi et un ciel gris uniforme sont autant d’occasions de vous essayer au noir et blanc en ajoutant du contraste et de la clarté en post-traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *